Interview avec César Redondo, directeur de Maes Honey

Interview avec César Redondo, directeur de Maes Honey

La « Fondation générale de l’Université de Salamanque » a interviewé notre directeur général, César Redondo. Ils ont surtout été intéressés par le bilan de 2017 et les perspectives pour ce 2018. Interview avec César Redondo, directeur de Maes Honey.

 

César Redondo explique le changement de nom de Maes, anciennement Feyce. « Nous sommes toujours la même équipe car avec ce nouveau nom nous voulions honorer mes grands-parents. Manuela et Esteban, qui ont été ceux qui m’ont initié au monde du miel. De l’autre, montrer une image plus internationale.  Avec un nouveau facile à prononcer à l’étranger.  » « Exporter 80% de la production a rendu nécessaire pendant longtemps de voir le besoin de changement. »

 

Un changement d’image que le directeur de Maes valorise avec l’aide de toute l’équipe de son entreprise. « Mais je voudrais aussi souligner que pour moi la famille est bien plus que le Redondo. Maes est formé par une grande équipe de professionnels que j’apprécie et avec qui j’ai consulté beaucoup chaque mesure que j’allais prendre. Nous marchons tous ensemble dans une direction et il est important d’écouter les contributions pour enrichir l’entreprise autant que possible.  »

La valorisation de 2017

À propos de la valorisation de 2017, César déclare. «Dans MAES Honey, 2017 a été une année pleine de défis. D’une part, le temps a rendu la récolte espagnole très rare, ce qui nous oblige à travailler dur pour obtenir assez de miel pour nos clients. Et nous avons tellement essayé de dépasser nos propres attentes. En obtenant une grande satisfaction des consommateurs. D’autre part, nous avons incorporé de nouveaux formats tels que le pot de miel et de nouveaux produits plus exclusifs tels que le miel mono-floral d’acacia. »

Les attentes de 2018

Parmi les attentes de 2018, notre directeur souligne qu ‘«à court terme, nous devons continuer à offrir des produits sur mesure de la plus haute qualité, mais à moyen et long terme nous continuerons à actualiser l’image et le produit sur chaque marché. Élargissant également notre gamme et donc nos lignes afin que l’emballage s’adapte parfaitement à chaque pays. Et bien sûr, pour continuer à développer notre capacité de production dans laquelle nous nous sommes fixés l’objectif de produire 12 000 tonnes en 2020. »

 
Pour conclure, soulignons que MAES Honey continuera à mettre l’accent sur l’innovation. « Pour le reste, nous continuerons comme d’habitude, en travaillant dur pour continuer à être le plus grand exportateur de miel en Espagne.  Notre objectif en 2020 est de figurer parmi les 10 plus gros conditionneurs de miel en Europe et cela ne peut être réalisé qu’avec effort. » « Bien que nous disposions de la machine d’emballage la plus moderne du sud de l’Europe, vous n’avez pas à vous contenter de cela. Actuellement, les marchés sont très dynamiques et nous devons être vigilants.  »

https://www.maeshoney.com/fr/pourquoi-maes-honey/

https://fundacion.usal.es/es/index.php?option=com_content&view=article&id=2167&Itemid=863&utm_source=empresasamigas&utm_medium=cesarredondo&utm_term=39boletincesarredondoenlace&utm_content=39boletin&utm_campaign=39boletin

Author Info

Maes Honey

No Comments

Comments are closed.